« Chaque personne est unique et mérite une approche qui réflète cette unicité »

Alimentation santé: Le régime sans gluten, les pours et les contres.

Plusieurs personnes de mon entourage me questionnent sans cesse sur le régime sans gluten, ses effets sur la perte de poids ou les douleurs chroniques, ainsi que sur l’intérêt grandissant des médias quant au gluten… Avez-vous remarqué que, depuis quelques années, les tablettes d’épiceries se remplissent de produits arborant les deux mots suivants, SANS GLUTEN? Retirer le gluten de son alimentation semble être à la mode dans notre société actuelle. Mais, quelles sont les conséquences du fameux régime sans gluten? Dans la revue, Le Collège, volume 53, numéro 3 été 2013, L’Ordre professionnel des diététistes du Québec et le Collège des médecins ont publié un article qui fait le point sur cette nouvelle mode alimentaire.

Les avantages d’une alimentation sans gluten

Maladie cœliaque

Maladie cœliaque

Le gluten est une protéine que l’on retrouve principalement dans les produits céréaliers, surtout dans le blé. Cette protéine est problématique pour les gens souffrant de la maladie cœliaque, qui atteint 1% de la population. Cette maladie est auto-immune, c’est-à-dire que le système immunitaire de la personne s’attaque à ses intestins lorsque du gluten s’y retrouve. Les symptômes peuvent varier, mais le plus souvent les patients atteints se plaignent de douleurs abdominales, de constipation ou de diarrhée.

Intolérance au gluten

Certaines personnes peuvent aussi souffrir d’une intolérance au gluten, comme les syndromes de l’intestin irritable, mais qui n’est pas comparable à la maladie cœliaque. Toutefois, lorsqu’ils retirent le gluten, ils voient leurs symptômes s’améliorer. L’expertise de la nutritionniste est essentielle dans ces cas. Elle pourra aider la personne à identifier les aliments irritants. Parfois, le gluten peut sembler être la cause des maux, toutefois, il peut s’avérer qu’il s’agit d’une intolérance à des petits sucres ou saccharides et non le gluten.

Douleurs chroniques

Certains auteurs avancent que le gluten est toxique et peut être responsable des symptômes arthritiques. À ce jour, peu d’études sont fiables à ce sujet. Soit parce que les études sont des études d’observations ou l’étude peut avoir été biaisée par divers facteurs externes non contrôlés par la méthodologie de l’étude. Donc, aucune nouvelle recommandation ou ligne directrice en matière de soins médicaux ou nutritionnels n’ont été publiée à cet égard. Pour ma part, j’entends beaucoup de gens vanter les effets sur leur vitalité et leur douleur en réponse à un retrait des produits laitiers et produits céréaliers de leur alimentation. Pour réussir un tel exploit, on doit s’investir dans le « manger brut, préparer, planifier, ». Pour meubler son alimentation, fruits, légumes, noix, graines, viandes maigres, poissons, légumineuses seront au rendez-vous. Exit ; les restaurants, les mets pré préparés ou transformés. Alors, c’est la poule ou l’œuf?

Être accompagné pour éviter des carences nutritionnelles

Ce régime ne devrait jamais être suivi sans un diagnostic par un professionnel de la santé et sous une surveillance adéquate à long terme. L’autodiagnostic est à proscrire. Le régime strict sans gluten est très important pour les personnes souffrant de la maladie cœliaque, car il est la seule forme de traitement.

Les désavantages de la diète sans gluten

Les produits sans gluten sont souvent pauvres en fibres, en vitamines et minéraux et très coûteux. De ce fait, le suivi d’un régime sans gluten, avec comme but unique une perte de poids, peut entraîner des carences nutritionnelles importantes. Il est aussi très restrictif; il requiert un suivi nutritionnel pour éviter de développer des carences. De plus, une étude a démontré que des personnes ayant suivi une alimentation sans gluten avaient pris du poids durant la première année de suivi du régime.

Le retrait du gluten dans l’alimentation pour une perte de poids n’est donc aucunement conseillé.

La popularité du gluten a son pesant d’or

La présence d’une plus grande variété de produits sans gluten sur nos tablettes d’épiceries est un aspect positif pour les gens qui doivent vivre tous les jours avec ce type de régime. Certains restaurants offrent aussi, et de plus en plus, des plats sans gluten. Cependant, une des problématiques importantes dans le mode d’alimentation des Québécois réside dans le manque de variété dans les produits céréaliers consommés. La majorité des gens ont tendance à inclure seulement des produits de blé à l’alimentation, quand un large éventail de grains existent : l’orge, le quinoa, le maïs, l’avoine, l’épeautre... Consommer une variété de grains céréaliers permet d’obtenir plusieurs nutriments essentiels, d’éviter de surcharger le système digestif du même aliment.

Que pensez-vous de la popularité de la diète sans gluten?

Donc, je me questionne quant aux bienfaits rapportés de la diète sans gluten chez les gens qui n’ont pas une indication médicale diagnostiquée pour ce type de régime, est-ce le déséquilibre antérieur qui posait problème? Est-ce l’augmentation des fruits, légumes? La diminution des apports totaux? L’augmentation de la variété d’aliments bruts non transformés qui améliorent les symptômes ou l’absence de gluten???

Et vous, qu’en pensez-vous?

Un grand merci à Julie Lesur, étudiante en nutrition à l’Université de Montréal qui a largement contribué à la rédaction de cet article.