« Chaque personne est unique et mérite une approche qui réflète cette unicité »
108402768

Avoir de meilleures habitudes intestinales... par votre position aux toilettes!

Les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable voient leurs habitudes intestinales modifiées, soit dans la consistance ou dans la fréquence des selles. Revenons ainsi à la base en discutant de la meilleure position à adopter aux toilettes.

Sujet tabou chez certains, abordons vos habitudes intestinales ou le ‘‘comment aller à la selle’’. Un livre intéressant a été publié en 2015 par une gastroentérologue allemande: Le charme discret de l’intestin par Giulia Enders. Elle aborde de long en large l’importance d’avoir des habitudes intestinales régulières avec une bonne dose d’humour et de vulgarisation scientifique. Un sujet en particulier a piqué notre curiosité, soit la position adoptée aux toilettes.

La position sur le bol de toilette peut modifier la facilité à évacuer les selles. Dre Enders explique que les problèmes d’hémorroïdes, de constipation sont très présents en Occident et plutôt rares dans les pays asiatiques. L’explication viendrait de notre position. Effectivement, être accroupie ou en position de squat favorise un relâchement total d’un muscle qui entoure le côlon comme un lasso (c.-à-d. muscle pubo-rectal). À l’inverse, lorsque nous sommes assis bien droit sur le bol de toilette, ce muscle enroule le côlon et le serre, ce qui peut rendre l’évacuation difficile. La solution proposée par Dre Enders est de se pencher en avant et de poser vos pieds sur un petit banc ou une pile de livres.

Pour en apprendre plus sur l’adoption de saines habitudes intestinales, visionnez ce vidéo qui explique bien la position à adopter aux toilettes. Ou encore, consultez un physiothérapeute spécialisé en rééducation périnéale. Il existe plusieurs cliniques au Québec qui se spécialisent dans ce type de services.