« Chaque personne est unique et mérite une approche qui réflète cette unicité »
fotolia_29640484_m

Le point sur le régime paléolithique

La diète paléolithique est très populaire, surtout chez les sportifs. A-t-elle réellement un impact sur les performances sportives?

Le régime prône le retour à l’alimentation de nos ancêtres. Selon un chercheur, le génome humain aurait peu évolué en plus de 40 000 ans, mais notre alimentation oui. Communément appelée la diète «paléo», celle-ci exclue les aliments suivants :

Produits céréaliers tels que le pain, les céréales, les pâtes…

Produits laitiers

Légumineuses

Sucres raffinés

Caféine

Alcool

Le régime inclut principalement les viandes/poissons/fruits de mer, les fruits et légumes et les noix.

Aucune étude n’a été effectuée pour évaluer l’impact du suivi de la diète «paléo» sur les performances sportives. Plusieurs athlètes ont toutefois tenté l’expérience. La conclusion est logique. Les besoins des athlètes diffèrent selon le sport pratiqué. De ce fait, ce ne sont pas tous les athlètes qui peuvent bien performer avec la diète «paléo», puisque plusieurs sources de glucides sont à proscrire du régime.

Si vous voulez tenter ce régime, consultez un nutritionniste-diététiste afin de déterminer si ce type d'alimentation est sécuritaire et offrirait des bienfaits pour vous. Souvenez-vous que tous les modes d'alimentation qui ont tendance à proscrire complètement une catégorie d'aliments est difficile à maintenir à long terme et peut induire une relation malsaine à la nourriture. 


Résumé de : Nutrium