« Chaque personne est unique et mérite une approche qui réflète cette unicité »
manger moins vite

Ralentir le rythme au repas: les bénéfices

Manger moins vite entre dans de saines habitudes de vie et pourrait même avoir un effet positif chez les gens souffrant du syndrome de l’intestin irritable (SII)

En tant que nutritionniste, nous répétons souvent à nos clients d’étirer la durée des repas. La majorité des gens mangent rapidement, sans même s’en rendre compte. Voici quelques raisons pour savourer l’instant présent :

1. Manger lentement aide à la digestion
Effectivement, il n’y a pas que votre estomac et vos intestins qui participent à la digestion des aliments. Elle débute directement dans votre bouche. Des enzymes, que l’on peut décrire par des petits «pacmans» qui brisent les molécules en petits morceaux, sont présentes dans votre bouche. Elles digèrent les glucides, dès que vous commencez à mastiquer votre bouchée. Ainsi, plus vous mastiquez longtemps, plus les enzymes peuvent faire leur travail et aider l’estomac et les intestins à réduire leur tâche de travail.

2. Manger lentement réduit l’aérophagie
L’aérophagie est l’incorporation d’air lorsque vous mangez. L’air se retrouve alors dans votre estomac et peut augmenter sa distension. Ceci peut causer des inconforts chez certaines personnes et mener à des gaz. Les personnes souffrant de SII peuvent alors aggraver leurs symptômes gastro-intestinaux par l’aérophagie.

3. Manger lentement permet de mieux reconnaître ses signaux de satiété
La satiété peut être difficile à ressentir. Manger rapidement ne favorise donc pas la reconnaissance de ce signal. Plus vous mangez lentement, plus vous êtes capable de vous arrêter au bon moment, soit un moment de plénitude et de bien-être.