« Chaque personne est unique et mérite une approche qui réflète cette unicité »
collation

L'ABC des collations


Voici 3 règles d'or pour bien profiter des collations:

1. Avoir faim 

On entend souvent que manger des collations entre les repas est une saine habitude, mais pas nécessairement! Il faut se poser la question: est-ce que j’ai faim? L’appétit varie beaucoup d’une journée à l’autre et dépendamment du repas précédent, il se peut que la faim ne se manifeste pas avant le prochain repas. Règle générale, il vaut mieux modérer ses portions aux repas et prendre une collation en présence de faim, mais elles ne sont pas toujours nécessaires.

2. Bonne source de fibres

Les fibres sont beaucoup plus importantes qu’on le pense (surveillez les blogues à venir, ce sera un thème abordé très bientôt!) et servent, entre autre, à nous rassasier. En général, 3 g de fibres commence à être intéressant. Les fruits, légumes, produits céréaliers à grains entiers, légumineuses, noix et graines sont de bonnes sources. 

3. Contient des protéines

Tout comme les fibres, les protéines soutiennent plus longtemps. Alors qu’un fruit seul prend plus ou moins 1h à être digéré, on peut habituellement doubler ce temps s’il est combiné à une protéine. Si votre prochain repas est dans plus de deux heures, avoir une source de protéines devient intéressant : noix, graines, aliments à base de soya, produits laitiers, œuf dur, beurre de noix, etc. 


Elisabelle Hardy, Dt.P. 
Diététiste-Nutritionniste à la Clinique de nutrition Geneviève Arbour