« Chaque personne est unique et mérite une approche qui réflète cette unicité »
calories

Les compteurs de calories... est-ce une bonne idée? 

La réponse courte : non! Et voici pourquoi... 
L'appétit et les besoins varient

D'une journée à l'autre, nos besoins et notre appétit varient en fonction de plusieurs facteurs comme notre niveau de stress, la qualité du sommeil, la dépense énergétique (exercice), la température, les aliments consommés les jours précédents, etc. Il n'est donc pas naturel de manger exactement le même nombre de calories jour après jour. D'ailleurs, les études ayant observé la consommation de calories quotidiennes de sujets dont le poids est stable ont démontré que les apports sont très variables d'une journée à l'autre.

Le corps peut se réguler

Avez-vous déjà remarqué que le lendemain d'une fête ou d'un repas plus copieux vous avez moins faim qu'à l'habitude? Ou que lorsque vous déjeunez au restaurant vous avez l'impression que la faim ne se fait pas sentir avant l'heure du souper? C'est parce que votre corps a la capacité de s'auto-réguler : si vous avez mangé plus qu'à l'habitude, le prochain signal de faim sera plus tardif. C'est pourquoi il faut faire confiance à son corps et l'écouter attentivement.

Le risque des restrictions

Si vous utilisez un compteur de calories, vous allez fort probablement vous rendre compte que certains aliments sont plus caloriques que d'autres. Pensez par exemple aux croustilles, au chocolat, au fromage, à la crème glacée et autres aliments plaisirs. Il est possible que vous classifiez donc ces aliments comme 'interdits' et le risque de développer une relation malsaine avec la nourriture augmente. Les aliments plaisirs, lorsqu'ils sont dégustés en présence de faim et qu'on respecte sa satiété, ne font pas prendre plus de poids que d'autres aliments. 

Toutes calories ne se valent pas

Plusieurs éléments sont à considérer lorsqu'on compare des aliments: la teneur en glucides, protéines, gras, le degré de transformation... Un produit riche en protéines nécessitera une dépense énergétique plus grande pour être digéré, alors que plus un aliment est transformé, moins il requiert d'énergie pour la digestion (ce qui le rend plus calorique). Enfin, la plupart des compteurs de calories sont imprécis car les utilisateurs peuvent modifier la banque de données. 


L'importance d'écouter son corps

En utilisant un compteur de calories, on risque de moins écouter sa faim et sa satiété qui sont pourtant la base d'un poids sain. Si vous avez faim le soir mais que vous avez atteint le nombre de calories maximal que votre application vous alloue, que faites-vous? Avec le temps, les gens qui ont tendance à ignorer leurs signaux internes d'appétit peuvent avoir plus de difficulté à les ressentir par la suite. Apprenez à faire équipe avec votre corps et vous obtiendrez des résultats à plus long terme! 

Elisabelle Hardy, Dt.P Nutritionniste